Manuel Pellegrini Sabaly - Onze d'Afrik

Pellegrini (coach Betis) crache ses vérités sur la CAN : « Je pense que chaque club doit … »

Publié par

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 va priver à Manuel Pellegrini, l’entraineur du Real Betis, trois de ses meilleurs éléments pendant plusieurs semaines. Cependant, le technicien chilien n’a pas dénigré la compétition majeure du continent mère comme l’a fait certains de ses homologues par le passé. Mieux encore, il a tenu à défendre le tournoi, à l’image de ce qu’il représente : une grande fête pour le football africain.

« Si la CAN se joue à une période inappropriée ? Je n’ai pas toutes les informations relatives à ce sujet (si ça doit se jouer en hiver ou non). Je pense que je l’ai toujours dit, je suis entièrement un défenseur des équipes nationales. Les nations aiment voir jouer leur sélection. Les équipes nationales ou le football local de chaque pays doit avoir son espace (temps de compétition) », a d’abord souligné l’ancien entraineur de Manchester City et du Real Madrid.

Passé par plusieurs clubs, Pellegrini n’a pas encore entraîné une Equipe Nationale. Ce qui n’enlève en rien sa compassion pour les sélections. « En Afrique, on a la CAN en janvier. Chaque club qui recrute de footballeurs africains sait donc qu’il ne peut pas compter sur eux pendant cette période de CAN ». De belles paroles pour celui qui doit se passer de Youssouf Sabaly (Sénégal), Chadi Riad et EZ Abde (Maroc).

 

→ A LIRE AUSSI : CAN 2023 : polémique atour de la Guinée, adversaire du Sénégal et du Cameroun

→ A LIRE AUSSI : Tottenham : les premiers mots de Pape Matar Sarr après sa blessure

→ A LIRE AUSSI : Algérie : la liste pour la CAN 2023 dévoilée dimanche (officiel)

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *