E782CFEF 029E 4A32 8B2B 7CC56071FF4A - OnzedAfrik

Nigéria – Osimhen fracasse l’ex-sélectionneur : « Je ne lui pardonnerai jamais ce qu’il m’a fait »

Publié par

Victor Osimhen a sévèrement taclé le désormais l’ancien sélectionneur du Nigéria, Finidi George, récemment débarqué du banc des Super Eagles quatre matchs seulement après sa nomination.

La Fédération nigériane de football (NFF) a évincé Finidi Georges du poste de sélectionneur des Super Eagle au sortir de la dernière Journée FIFA de la saison. L’ancien entraîneur adjoint de Jose Peseiro, finaliste de la dernière CAN, n’a gagné qu’un seul match amical depuis sa prise de fonction. Sa sélection a essuyé deux grosses contre-performances (à domicile 1-1 face à l’Afrique du Sud et une défaite 2-1 contre le Bénin à Abidjan) lors de la reprise des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, reléguant les Super Eagle à l’avant dernière place du groupe C, à quatre points du leader Rwanda (7 points). L’autre fait marquant de son passage éphémère à la tête de la sélection nigériane est l’absence de Victor Osimhen.

Lors d’une réunion mercredi avec le ministre des Sports à qui il doit son intronisation fin avril, le champion d’Europe 1995 a remis en cause le dévouement des stars de l’équipe, à commencer par le Ballon d’Or en titre, Victor Osimhen. Finidi George a fait savoir que le buteur de Naples (17 buts en 32 apparitions cette saison) choisit ses matches, alors qu’il estime qu’il aurait pu jouer durant la trêve. Touché face à Lecce lors de l’ultime journée de championnat d’Italie, l’ancien buteur Lillois avait déclaré forfait. Déjà privé de la star en mars pour ses débuts (il assurait l’intérim suite au départ de José Peseiro), George a indiqué qu’il n’avait pas l’intention de supplier le joueur de 25 ans.

« Je ne respecte plus cet homme »

Soulagé du départ de l’ancien international nigérian (45 capes, 8 buts) vainqueur de la CAN 1994, Osimhen a pris les devants pour démentir ces informations relayées dans la presse nigériane. «Je savais que des choses comme ça se produiraient et c’est pourquoi j’ai les vidéos et les captures d’écran du moment où j’ai appelé Finidi alors que j’étais avec le médecin en Allemagne. Je me suis blessé lors du dernier match (de Naples) contre Lecce et j’ai passé l’IRM. J’ai appelé Finidi pour qu’il écoute aussi le médecin. Je l’ai appelé et lui ai demandé de me permettre de venir au camp pour être avec les garçons et j’ai parlé à certains de mes coéquipiers, mais il m’a dit que je devais être avec ma famille», raconte Osimhen dans des déclarations rapportées par The Punch.

 

Le Vice-champion d’Afrique 2023 en a profité pour réitérer son amour pour l’équipe nationale et de fracasser à nouveau Finidi Georges. «Je ne parle pas de quoi que ce soit, tout le monde sait que je joue de tout mon cœur, que ce soit en club ou en équipe nationale. Je vais partager les captures d’écran et les vidéos de ma conversation avec Finidi pour le bien de ceux qui croient ce que Finidi a dit. Je ne respecte plus cet homme, car avant de manquer de respect à quelqu’un, je le respecte toujours.», a froidement conclut Victor Osimhen. En désaccord avec le Ministère des Sports qui a imposé un technicien local, la NFF est elle aussi accusée de protéger ses stars dont la plupart bénéfice d’un statut d’intouchable.

→ A LIRE AUSSI : Nigéria : la NFF se sépare déjà de Finidi Georges ! (officiel)

→ A LIRE AUSSI : Mondial 2026 (Q) : le Nigéria chute au Bénin, l’Algérie se ressaisit, l’Egypte évite le pire

→ A LIRE AUSSI : Osimhen 4e, Kudus 2e, Nico Jackson… : CIES révèle les 10 joueurs africains les plus chers en 2024

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *