IMG 3733 - Onze d'Afrik

Les affreuses confidences de Faé : « Mon père faisait peur, il menaçait de … »

Publié par

Emerse Faé, le nouveau héros en Côte d’Ivoire, a donné une interview au cours de laquelle il a fait des révélations sur son père. Un ancien défenseur qui, certes n’a pas eu la chance de devenir un footballeur professionnel comme son fils, mais s’est forgé une solide réputation dans les coins reculés du pays.

« Papa était défenseur et on l’appelait le Lion de Soumayé. Durant les matchs inter-villages, tous les adversaires avaient peur de lui. Quand on criait son nom, Celestino le Lion, il répondait : ‘Je ne mange que la viande fraîche’. Ses adversaires avaient peur de lui, parce qu’il les intimidait en leur disant : ‘Si tu me dribbles et que tu me dépasses, je te mange la nuit‘ », raconte Faé au sujet de son paternel.

Justement, ce dernier a également fait des confidences sur l’enfance de son fils nommé meilleur entraîneur de la CAN 2023 par la CAF. « Faé a débuté comme gardien de but alors qu’il était très jeune… il a toujours été un enfant sérieux et discipliné qui n’a jamais toléré la défaite. Il était aussi constamment le premier de sa classe sur le plan académique », a-t-il confié dans des propos relayés par nos confrères de Yop L-Frii

→ A LIRE AUSSI : Le président de la CAF avoue : « C’était le seul point noir de la CAN en Côte d’Ivoire »

→ A LIRE AUSSI : Claude Le Roy balance : « Dans cette CAN, le comportement de ce joueur était le seul problème de Faé Emerse »

→ A LIRE AUSSI : La confidence de Singo sur le sacre de la Côte d’Ivoire : « Le match contre le Sénégal était … »

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *