Fofana Gasset e1697574221955 - Onze d'Afrik

L’aveu sincère de Séko Fofana : « Honnêtement je pense que si Gasset était là, on aurait … »

Publié par

Dans la peau des «Revenants », les « Éléphants » de la Côte d’Ivoire sont en finale de leur propre CAN. Et Séko Fofana mesure bien l’ampleur de cet exploit.

Séko Fofana, la pierre angulaire du milieu de terrain ivoirien, a rendu un bel hommage au sélectionneur sortant des Éléphants, Jean-Louis Gasset. Celui-ci a démissionné à l’issue du premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) organisée au pays, en raison de son bilan catastrophique (2 défaites en 3 matchs dont une humiliation 4-1 contre la Guinée Équatoriale). Mais la Côte d’Ivoire va poursuivre l’aventure en tant que meilleure troisième, grâce notamment à la victoire du Maroc contre la Zambie.

« On a énormément de reconnaissance par rapport à ce que Jean-Louis Gasset a pu faire avec le groupe. Je pense qu’on est dans la continuité de son travail. Le groupe, c’est lui qui l’a sélectionné. Peut-être qu’il fallait passer par cette épreuve pour donner un déclic à cette équipe », a fait savoir Fofana après la victoire (1-0, sur une réalisation de Sebastien Haller) contre la RD Congo en demi-finale.

Seko Fofana encense Jean-Louis Gasset

Émerse Faé, son ancien adjoint a été nommé sélectionneur intérimaire dans la foulée par la Fédération ivoirienne de football (FIF). L’ancien international ivoirien défiait le tenant du titre le Sénégal, pour son baptême de feu. Un défi relevé haut la main par Faé, grâce notamment à ses choix forts. Il a en effet décidé d’aligner les cadres tels que Serge Aurier, mais aussi et surtout Max Alain Gradel et Jean-Michel, qui n’avaient pas encore gratté la moindre minute.

La suite aurait été la même avec Gasset, selon Fofana

Des changements payants, puisque les Éléphants vont imposer un rythme physique infernal aux Lions du Sénégal. Ces derniers craquent dans les derniers instants, achevés par l’entrée en jeu supersonique de l’habituel titulaire Franck Kessié. Le milieu de terrain ivoirien crucifie son coéquipier en club, Edouard Mendy, en marquant deux penaltys cruciaux. D’abord pour l’égalisation, puis pour la dernière tentative lors de la séance des tirs au but.

Malgré la patte Faé, Fofana a mis en avant l’influence persistante de Gasset sur l’équipe : « Les au revoir ont été difficiles, avec énormément d’émotion, des pleurs et aussi énormément de paroles. On savait qu’on devait le faire aussi pour lui. Je pense qu’il participe aussi à cette victoire ». Mieux encore, l’ex coéquipier de Sadio Mané à Al Nassr estime Galtier aurait réalisé le parcours s’il avait continué :«Mais je pense honnêtement que s’il avait été là, ça aurait été la même chose aussi (le même parcours jusqu’en finale, ndlr).»

→ A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : Prolongé, le salaire d’Emerse Faé fait jaser !

→ A LIRE AUSSI : CAN 2023 : Haller envoie la Côte d’Ivoire en finale

→ A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire – RD Congo : les compos officielles avec plusieurs changements du côté des Éléphants

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *