IMG 6601 - OnzedAfrik

Cameroun : les joueurs ont humilié Samuel Eto’o en Angola

Publié par

Les Lions Indomptables ont tiré épingle du jeu lors de la reprise des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 malgré la crise qui secoue le monde du football camerounais depuis plusieurs mois.

Dès l’entame du premier rassemblement de l’ère Marc Brys, les Lions Indomptables ont fait face à des problèmes d’équipement. Pris en otages par ke conflit opposant la Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot) au Ministère des Sports (Minsep), les joueurs ont été malencontreusement privés de matériel d’entraînement pendant plusieurs jours.

Soucieux du bon déroulement du stage des Lions, le Minsep a dû intervenir pour fournir le nécessaire et permettre au sélectionneur qu’il a imposé à la Fécafoot de poursuivre sa préparation dans les meilleures conditions. Alors que l’instance faîtière a finalement remis du matériel à disposition des joueurs, ces derniers ont unanimement refusé de l’utiliser.

La révolte des Lions Indomptables

En effet, les joueurs ont catégoriquement refusé d’utiliser le matériel fourni par la Fecafoot des deux séances d’entraînement organisées par les Lions Indomptables à Luanda. À l’exception des ballons, le reste du matériel a été délaissé. «Mis à part les ballons, tous les joueurs ont unanimement refusé d’utiliser le reste du matériel», peut-on lire dans la presse camerounaise.

Une prise de position forte des joueurs qui devraient ainsi à Samuel Eto’o, le président de la Fécafoot, et sa direction à revoir ses plans, à défaut c’est tout le peule camerounais que l’instance aura sur le dos. Faut croire la Fécafoot n’a pas les moyens de son combat et ses menaces n’ont visiblement pas eu l’effet escompté.

 

→ A LIRE AUSSI : Cameroun : « Pour être bref et clair …», Ngamaleu réagi à sa mise à l’écart !

→ A LIRE AUSSI : Cameroun/Marc Brys se lâche : « Je suis déçu … »

→ A LIRE AUSSI : Cameroun : Marc Brys fait une demande solennelle à Samuel Eto’o et la Fécafoot

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *