E79B8E77 C7B5 4223 86D8 A3E8CC144D18 - OnzedAfrik

Sanctionné par la CAF, Samuel Eto’o contre-attaque !

Publié par

La Confédération Africaine de Football (CAF) a notifié à Samuel Eto’o une lourde sanction financière à cause de son partenariat avec 1xbet. Mais le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) ne compte pas en rester là.

Samuel Eto’o a été acquitté par le jury disciplinaire de la CAF dans l’affaire de matchs truqués, faute de preuves suffisantes. En revanche, il écopé d’une une amende XXL de 200 000 dollars (environs 185 000 euros) pour avoir «violé les principes d’éthique, d’intégrité et d’esprit sportif» en s’associant à 1xBet. Une somme presqu’insignifiante au regard de la fortune du meilleur buteur de l’histoire des Lions Indomptables.

Pour autant, Samuel Eto’o veut être totalement blanchi. C’est du moins ce qu’on annoncé ses avocats qui vont faire appel à la demande de leur client. Ils dénoncent une incompétence du jury de l’instance dirigeante du football africain à trancher dans ce dossier, en l’absence de code et de commission d’éthique.

«Cette décision est surprenante à plusieurs égards. Les faits reprochés ne résultent pas d’une compétition organisée par la CAF, qui sont les seuls relevant de la compétence du Jury Disciplinaire comme le stipule clairement le code disciplinaire de la CAF fixant sa sphère de compétence. Le Jury Disciplinaire a cru pouvoir statuer sur des questions d’éthique alors que la CAF ne dispose ni d’un code d’éthique, ni d’une commission d’éthique. En outre, il a cru pouvoir se prononcer alors que les faits reprochés sont pendants devant d’autres juridictions valablement saisies, en totale violation du code d’éthique de la FIFA», peut-on lire.

«Nous notons enfin que la décision ne respecte pas les prescriptions de l’article 51 du code disciplinaire de la CAF notamment en ce qu’elle n’est nullement motivée, montrant, si besoin était, l’embarras du Jury disciplinaire. Nous annonçons par conséquent l’intention de Monsieur Eto’o de faire appel de cette décision devant le Jury d’Appel de la CAF, conformément aux dispositions des articles 54 et 58 du code disciplinaire de la CAF étant entendu que cet appel est suspensif», conclut la note.

 

 

→ A LIRE AUSSI : Cameroun : les révélations surréalistes de Song sur le vestiaire

→ A LIRE AUSSI : Officiel : la CAF inflige une lourde sanction financière à Samuel Eto’o !

→ A LIRE AUSSI : Cameroun : l’étau se resserre autour d’Eto’o, la CAF et la FIFA misent sous pression

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *