0296AE9D A43D 4909 9146 EAB29F8C90E4 - Onze d'Afrik

Noah Sadiki, le jeune crack de Bruxelles : « Quand j’ai refusé la Belgique pour le Congo mes parents m’ont dit … »

Publié par

Agé de 19 ans seulement, Noah Sadiki est considéré comme l’une des plus grandes promesses du championnat belge. Celui qui a coûté près de 2 millions d’euros à l’Union Saint-Gilloise l’été dernier en provenance d’Anderlecht a récemment rejoint la sélection u20 de la RD Congo, malgré une sollicitation de la sélection belge. Son choix fait déjà de lui une fierté auprès des supporters congolais.

« Tu peux me dire « C’est mauvais là-bas », mais tant que je n’ai pas vu, je ne peux pas confirmer tes dires. Je préfère me faire ma propre opinion. Une personne qui choisit de jouer en Europe, tu ne peux pas la blâmer, de même pour celui qui choisit de jouer en Afrique, car il y a des facteurs à prendre en compte, comme l’éducation reçue, et ça, les gens de l’extérieur ne peuvent pas le savoir.», a d’abord expliqué Noah Sadiki.

Le choix de carrière internationale de du Natif de Bruxelles ne souffre d’aucune incertitude, en dépit de la réticence de ses parents. «Si je recevais une convocation de l’équipe A de la Belgique  ? Mon premier choix a toujours été le Congo, mais je ne l’ai jamais dit publiquement, car ce pays a toujours été dénigré par les gens autour de nous, y compris nos parents. C’est pourquoi j’ai toujours voulu me tourner vers le Congo, malgré la réticence de mes parents. », a triomphalement conclu Noah Sadiki.

 

→ A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : Pas de contrat signé, Emerse Faé annonce son départ !

→ A LIRE AUSSI : « La CAN en Côte d’Ivoire n’a pas été une réussite », selon une légende africaine

→ A LIRE AUSSI : Emerse Faé dit ses quatre vérités à Zaha : « À partir du moment où … »

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *