ill 1370226 4f53 490886 - Onze d'Afrik

Les révélations explosives de Romain Molina sur le mondial 2010 : « L’Afrique du Sud a acheté… »

Publié par

Le journaliste Romain Molina a lâché une bombe sur le mondial 2010, organisé par l’Afrique du Sud. Dans un space sur X (Twitter) le journaliste français a fait révélé que le pays de Nelson Mandela avait usé de pots-de-vin pour remporter l’organisation de cette édition.

La Coupe du monde 2010 est le premier mondial organisé sur le sol africain. L’Afrique du Sud était le pays hôte de la compétition, un premier sur le continent africain. C’est aussi le premier sacre de l’Espagne en coupe du monde.

Treize ans après cette compétition, Romain Molina a fait des révélations fracassantes concernant la désignation du pays hôte de la Coupe du Monde. Pour le journaliste, c’est le Maroc qui aurait dû être le premier pays africain à organiser une Coupe du monde à la place de l’Afrique du Sud en 2010.

« La Coupe du monde 2010 a été achetée par l’Afrique du Sud », a affirmé le reporter. « Ils ont payé, notamment les gens des Caraïbes et de l’Amérique du Nord », a-t-il précisé. « Le Maroc s’est fait avoir. C’est lui qui devait être le premier pays africain à avoir une Coupe du monde. Mais surtout pas l’Afrique du Sud », a-t-il poursuivi.

C’est dans un live sur X (Twitter) que le journaliste d’investigation a fait ses révélations. Pour Molina, l’Afrique du Sud a acheté l’organisation de cette coupe du monde. Les paiements auraient été effectués, notamment à des figures influentes des Caraïbes et de l’Amérique du Nord, offrant ainsi une influence décisive à l’Afrique du Sud.

 

→ A LIRE AUSSI : Mondial U17: Coup dur pour le Maroc avant le quart de finale contre le Mali

→ A LIRE AUSSI : Walid Regragui sur le succès du Maroc en Tanzanie : « Nous aurions pu marquer plus de buts mais … »

→ A LIRE AUSSI : Walid Regragui s’enflamme pour un cadre des Lions de l’Atlas : « Quand on a un joueur comme lui…»

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *