IMG 5075 - OnzedAfrik

Le patron de la CAF à Samuel Eto’o : « Personne n’est au dessus de la loi »

Publié par

Lors d’une récente interview accordée à France 24, le président de la CAF, Patrice Motsepe, a été interrogé sur l’enquête ouverte contre Samuel Eto’o, le patron de la Fédération camerounaise de football. Ce dernier voit son nom associé à un scandale de matchs truqués en faveur de Vitoria United, vainqueur de l’Elite One (D1 camerounaise).

« Il faut considérer ces allégations non seulement par rapport à Samuel Eto’o mais aussi par rapport à d’autres. Du point de vue de la Confédération Africaine de Football, nous devons enquêter sur chaque plainte, chaque accusation et chaque allégation. Nous devons le faire avec éthique, avec les principes mondiaux à savoir, la présomption d’innocence.», a d’abord rappelé le dirigeant sud-africain.

À noter que cette initiative de l’instance dirigeante du football africain a été prise suite à la diffusion, sur les réseaux sociaux, des enregistrements audio. Des ces échanges téléphoniques en question, on attend Samuel Eto’o tenir des propos ambigus avec le président du club champion en titre.

«Il ne s’agit pas que de football mais de savoir ce qui se passe en Afrique et dans beaucoup d’autres parties du monde. Personne n’est au-dessus de la loi, moi le premier en tant que président de la CAF. La décision doit être dictée non seulement par ce qui se passe dans l’audience mais aussi par les règles de la CAF et de la FIFA », a ajouté Patrice Motsepe. Samuel Eto’o appréciera …

→ A LIRE AUSSI : La nouvelle sortie d’El-Hadji Diouf sur Samuel Eto’o : « Comme à son habitude, il a … »

→ A LIRE AUSSI : Urgent : Report imminent de la CAN 2025, une nouvelle date annoncée !

→ A LIRE AUSSI : Aperçu à Milan, Onana avoue : « Je suis heureux à Manchester mais … »

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *