Untitled Project 5 - OnzedAfrik

France ou Sénégal, les précieux conseils de Kader Mangane à Habib Diarra : « Il faut que ce soit un choix de…»

Publié par

Kader Mangane, ancien capitaine des Lions du Sénégal, aujourd’hui coordinateur sportif à Strasbourg, s’est exprimé sur le choix d’Habib Diarra d’évoluer avec les Espoirs des Bleus et non avec le Sénégal, son pays de naissance. 

Dans un entretien avec le quotidien Stades, l’ancien capitaine des Lions a été interpellé sur le choix d’Habib Diarra, qui a récemment décliné une convocation d’Aliou Cissé, pour jouer avec les Espoirs de la France.

Kader Mangane, qui est en contact permanent avec le joueur de 19 ans à Strasbourg, est revenu sur la décision du natif de Guédiawaye (Dakar) de porter les couleurs de la France. Une décision qui avait fait couler beaucoup d’encre au Sénégal.

Habib a fait son choix de porter les couleurs de la France avec les Espoirs. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Habib, j’ai beaucoup parlé avec lui. J’ai été joueur moi-même donc je comprends la situation. J’ai été international sénégalais, Habib est Sénégalais. Il aime beaucoup son pays, sa famille aussi. Je connais Habib, c’est quelqu’un de super bien. Je respecte ses choix. L’équipe nationale nécessite qu’on y mette le cœur. J’aurais aimé qu’il joue pour le Sénégal mais je respecte ce choix.

Vous pensez qu’il viendra un jour ? 

Nous savons que dans le football, il n’y a pas de certitude. Pour moi, que ce soit le Sénégal ou la France, tout est possible. C’est à lui de faire ce choix, c’est à dire de l’équipe nationale de son choix. Habib n’a que 19 ans, c’est un joueur très jeune, avec beaucoup de talent. Et il doit continuer à grandir et à apprendre. On verra jusqu’où cava aller, j’aurais aimé que ce soit le Sénégal.

Vous l’avez pris sous votre aile. Que lui avez-vous conseillé quand Aliou Cissé l’a appelé ? 

Quand Aliou Cissé l’a appelé, on a pu échanger dessus. Je lui conseille de faire un choix du cœur c’est à dire suivre ce que son cœur lui demande de faire. Je lui ai dit « il faut que tu crois en quelque chose et que tu aies le cœur ». Il faut que le choix soit dicté par le cœur. Pas un choix orienté. Quand on choisit les couleurs de l’équipe nationale du Sénégal, ça doit être avec le cœur. On ne doit pas forcer quelqu’un à jouer pour le pays de ses parents, alors qu’il ne veut pas. On ne joue pas si on a envie de jouer. Je lui ai dit « moi je ne peux pas prendre de décision à ta place ». Vous savez, j’ai été un internaute sénégalais et mon cœur bat toujours pour le Sénégal. Maintenant, il faut écouter son cœur tout simplement.

→ A LIRE AUSSI : Sénégal – Aliou Cissé sur le cas Assane Diao : « Je pense qu’il est … »

→ A LIRE AUSSI : CAN 2023 : un forfait confirmé pour le Ghana

→ A LIRE AUSSI : Lamine Camara après son lob de 58 mètres : « Ça fait un moment que…»

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *