713A1FA2 B0A1 48D3 A48F 7520AAB08A69 - Onze d'Afrik

Empoisonné au lendemain de ses critiques sur Salah, des nouvelles du sélectionneur de l’Egypte tombent

Publié par

Le nouveau sélectionneur de l’Egypte, Hossam Hassan, a été hospitalisé suite à ses critiques acerbes à l’égard de Mohamed Salah.

Récemment nommé sélectionneur des Pharaons, l’ancien capitaine de la sélection égyptienne est admis dans un hôpital dans la nuit de lundi à mardi, après avoir été victime d’un malaise alors qu’il revenait d’un match important de la Premier League égyptienne. Le triple champion d’Afrique aurait ressenti un essoufflement, selon les informations de la presse locale.

Ainsi, le nouveau sélectionneur de Salah  a été immédiatement transporté à l’hôpital afin que les médecins puissent effectuer des examens. Ces derniers ont révélé une grave allergie et un empoisonnement de l’estomac. Par conséquent, Hossam Hassan a été placé sous respirateur pendant les quatre heures qui ont suivi. Il est toutefois sorti de l’hôpital dans la matinée.

Hossam Hassan a dézingué Mo Salah la veille

Hossam Hassam a tenu une conférence de presse retentissante quelques jours après sa nomination au poste de sélectionneur de l’Egypte. Le meilleur buteur de l’histoire de la sélection égyptienne ne s’est pas gêner de remettre les pendules à l’heure, notamment au sujet du départ polémique de Salah en pleine CAN suite sa blessure.

« J’ai joué pour mon pays, personne ne m’a convaincu de choisir quel type de tournoi, je dois respecter plus que les autres. La CAN est également le meilleur tournoi du monde, c’est une tradition et une fierté africaine. Jouer pour l’Egypte a toujours été une priorité », a-t-il lancé, avant de s’en prendre à la star de Liverpool.

« Maintenant, nous avons Mo Salah qui écoute les personnes qui choisissent pour lui quel tournoi est bon pour lui. Une légende égyptienne est choisie en fonction du nombre de titres qu’elle a remportés pour le pays, pas pour son club. Nous sommes contrariés en tant qu’égyptiens, car c’est la première fois que cela arrive à notre équipe nationale. Si un patron de club dit à Ronaldo de ne pas tout donner pour le Portugal, Cristiano quittera ce club et dira au monde exactement pourquoi. Lionel Messi ne mettra jamais les intérêts des autres avant l’Argentine », a ajouté Hassan.

« En 2018, Mo Salah a eu une blessure à l’épaule qui était pire que celle dont on dit qu’il a eue lors de la finale de la Ligue des champions de l’UEFA. Il voulait être avec l’équipe nationale pour récupérer tout en étant avec l’équipe nationale, car c’était un tournoi de Coupe du monde. Maintenant, c’est le tournoi de la CAN, il quitte l’équipe nationale pour récupérer à Liverpool. En 2018, nous avions les mêmes médecins qui ont accéléré sa récupération à l’épaule pour la Coupe du monde, maintenant ce sont des médecins faibles selon son attitude et celle de Liverpool, simplement parce que c’est la CAN. Il doit se décider. Parce qu’en tant qu’entraîneur en chef, je suis là pour défendre l’intérêt national plutôt que l’individuel. De plus, il doit garder à l’esprit qu’il n’est pas encore une légende égyptienne. Salah n’a rien remporté pour nous », a-t-il ardemment conclu.

→ A LIRE AUSSI : Salah se fait démolir par le nouveau sélectionneur de l’Egypte : « Mo n’est pas … »

→ A LIRE AUSSI : Les révélations de la Fédé égyptienne : « Hervé Renard avait accepté de venir, mais il nous a demandé de … »

→ A LIRE AUSSI : CAN 2023 : la RD Congo élimine l’Égypte au bout des tirs au but

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *