2B3A3B74 2C03 437F BEF9 627FE6F08961 - Onze d'Afrik

Walid Regragui se confie : « Arsène Wenger m’avait prévenu à Doha et m’avait dit … »

Publié par

Le sélectionneur du Maroc Walid Regragui est revenu sur le fiasco du Maroc à 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

La CAN 2023 a baissé ses rideaux avec le troisième sacre de la Côte d’Ivoire dans la compétition. Elle restera sans doute la plus riche en scénario, notamment avec l’élimination du Maroc de Regragui dès les huitièmes de finale. Cette nouvelle débâcle des Lions de l’Atlas vient s’ajouter à une longue liste des désillusions connues par la sélection chérifienne dans l’histoire du tournoi continental. Toujours cités parmi les grands favoris, les Lions de l’Atlas n’ont plus dépassé les quarts depuis 2004 (finale). En outre, ils ont même connu plusieurs éliminations dès le premier tour (2006, 2008, 2012, 2013).

Walid Regragui sait par ailleurs que son Mondial 2022 (demi-finale) ne sera plus un totem d’immunité pour longtemps. « Arsène Wenger m’avait prévenu à Doha et m’avait dit que si je ne gagnais pas la CAN, ça allait vite devenir difficile pour moi. Il avait raison mais je prends cette pression comme une motivation supplémentair. On a la chance d’avoir un grand président avec qui on a eu plusieurs discussions constructives. On a peu parlé du passé, on s’est surtout concentrés sur le futur et cette CAN 2025 », confie Regragui accordé à la chaîne sportive marocaine Arryadia. L’ancien international marocain a également évoqué le manque d’efficacité de ses hommes. Le facteur déterminant de l’issue du parcours des Lions de l’Atlas.

«Le style de jeu n’était pas le même qu’au Mondial»

« Dans le football, quand vous gagnez, cela veut dire que vous avez fait les bons choix, même si vous n’êtes pas très bon. Et lorsque vous perdez, les gens disent que vous vous êtes trompé, mais parfois vous avez quand même fait le bon choix. (…) Certains disent qu’on aurait pu être plus offensif ou prendre plus d’initiatives au pressing, mais la météo rendait la chose impossible. Je n’ai vu aucune équipe presser tout le match, tout le monde gérait ses matchs pendant cette CAN. (…) Le style de jeu n’était pas le même qu’au Mondial. Les stats prouvent qu’on a dominé tous les matchs et le Maroc est l’équipe qui avait le plus d’expected goals dans toute la compétition. Après peut-être que ce style ne nous réussit pas », admet Regragui.

→ A LIRE AUSSI : Romain Saïss tacle CAF : « Arrêtez de prendre les gens pour des … »

→ A LIRE AUSSI : Après l’échec à la CAN 2023, le Maroc va défier un Champion du monde

→ A LIRE AUSSI : CAN 2023 : Vinicius Jr réagit à la victoire de l’Afrique du Sud contre le Maroc !

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *