IMG 3991 - OnzedAfrik

Condamné à 9 ans de prison pour viol, Robinho brise enfin le silence !

Publié par

Robinho est enfin sorti de sa réserve sur sa condamnation pour viol. La justice italienne l’a reconnu coupable des chefs d’accusation qui portaient sur lui et l’a condamné à 9 ans de prison ferme. Mais l’ancien star du Real Madrid et de l’AC Milan n’a toujours pas purgé sa peine, puis que le Brésil refuse l’extradition du joueur. Alors que son compatriote et ancien coéquipier en sélection, Dani Alves purge actuellement en Espagne ses 4 ans 6 mois de prison pour viol, Robinho de son côté estime qu’il dispose d’assez de preuve pour prouver son innocence et estime qu’elles ont été ignorées en Italie. Au cours d’un entretien à TV Record, il a soulevé la thèse du racisme.

«J’en ai marre de voir des histoires de racisme en Italie. Malheureusement, cela continue encore aujourd’hui. Les mêmes personnes qui ne font rien avec ce genre d’actes sont les mêmes qui m’ont condamné. C’était en 2013, nous sommes en 2024. Les mêmes qui ne font rien avec ce type d’actes ce sont les mêmes qui m’ont condamné. Si mon jugement était pour un Italien blanc, il serait différent. Sans aucun doute. J’espère qu’ici au Brésil je pourrai avoir une voix que je n’avais pas à l’étranger. Vous voulez montrer vos preuves, et je ne comprends pas pourquoi, des preuves qui sont si pertinentes pour quiconque, pour eux (la justice italienne ndrl), c’était « Non ». Tous ceux qui jugent pourront voir mes preuves. Je ne suis pas ce monstre. Pendant 10 ans, j’ai arrêté d’être une personne et je suis devenu une autre personne.», a déclaré Robinho.

→ A LIRE AUSSI : Le fils de Didier Drogba zappe la Côte d’Ivoire et choisit le pays qu’il veut représenter !

→ A LIRE AUSSI : Emmanuel Adebayor, la grande annonce de la CAF ! [OFFICIEL]

→ A LIRE AUSSI : Sénégal : les premiers mots d’Amara Diouf sur sa sélection chez les A

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *