Collage sans titre 9 - Onze d'Afrik - L'actualité du football

Mané et Salah en cause, Arsène Wenger désigne les coupables de la défaite de Liverpool

blankPublié par
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football

L’ancien entraineur emblématique d’Arsenal Arsène Wenger a analysé au micro de BeIN Sport la nouvelle défaite de Liverpool de Jurgen Klopp devant le Real Madrid en finale de Ligue des Champions. Le Français évoque la désillusion récente des vice-champion d’Europe dans la course au titre de la Premier League, remportée par Manchester City, comme un facteur déterminant lors de la soirée de ce samedi à Paris.

«Je me demande, après avoir suivi ce match, si la déception de la semaine dernière, le fait d’être battu [pour le titre] lors du dernier match de la saison n’a pas quelque part fait chuter le niveau de confiance.», a déclaré la légende des Gunners. Arsène Wenger a ensuite interpellé les deux stars des Reds, Sadio Mané et Mohamed Salah. Selon lui, les deux africains n’ont pas été à la hauteur face aux coéquipiers de Karim Benzema.

«Vous avez senti aussi que Salah, Mane, les gars qui font la différence, n’avaient pas la même fraîcheur, la même croyance qu’ils peuvent faire la différence. Dans l’ensemble, ils n’ont pas été à la hauteur, il faut être honnête, à cause de Courtois. J’ai pensé à un moment donné que si Liverpool revenait à 1-1, ils reviendraient et gagneraient le match. Mais ils n’ont jamais trouvé ce moment spécial où ils pouvaient terminer leurs occasions, et c’est en grande partie grâce à Courtois», a ajouté Wenger dans des propos relayés par Mirror.

cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.