Walid Regragui Maroc 2 - Onze d'Afrik

Walid Regragui (coach Maroc) prévient l’Espagne : « Je n’ai pas de limite pour ce qui est de… »

blankPublié par

Scruté à la loupe depuis sa nomination, le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, répond bien aux attentes suscitées par son parcours d’entraineur déjà impressionnant. L’ancien coach de Wydad avec qui il a remporté la Ligue des Champions CAF impressionne pour sa première sur le banc des Lions de l’Atlas en Coupe du monde, lui qui assure que ses « ambitions n’ont pas de limite ».

En conférence de presse avant la huitième de finale contre l’Espagne, les journalistes en ont remis une couche. « Moi, c’est les joueurs », lance Regragui, repoussant modestement les questions laudatives sur ses qualités lors d’une de ses conférences de presse où il fait apprécier son franc-parler et sa disponibilité, plus emballants que le ronron habituel et la langue de bois en vogue dans le centre de presse climatisé de Doha.

« Sur les entraîneurs, on en fait toujours plus que ce qu’il faut. J’ai toujours dit que ce sont les joueurs qui font les entraîneurs. Il y a des escrocs dans le foot, des coaches qui veulent faire croire que ce sont des magiciens », développe Regragui. Le sélectionneur marocain ne veut manifestement pas avoir les projecteurs braqués sur lui. Il met plutot l’accent sur la qualité de son groupe, qui a déjà réalisé la meilleure phase de groupes de l’histoire du continent en Coupe du monde.

« Moi j’apporte ce que je sais faire, et eux (les joueurs) me donnent raison ou tort. Combien de fois j’ai fait des changements pas bons, alors que moi je croyais qu’ils étaient bons », rembobine-t-il. « Et puis si ça n’avait pas marché, la moitié des Marocains m’auraient tué, sourit-il, parce que j’ai sorti (Sofiane) Boufal », remplacé pour le dernier quart d’heure contre la Belgique par Zakaria Aboukhlal, auteur du dernier but (2-0 pour le Maroc).

→ A LIRE AUSSI : Morata fait une promesse à Kylian Mbappé : « Je t’apporterai le Soulier d’Or, Si… »

→ A LIRE AUSSI : Né à Madrid, Hakimi explique pourquoi il a choisi le Maroc plutôt que l’Espagne : « Il y’a eu des contacts »

→ A LIRE AUSSI : Angleterre v France – Southgate craint déjà Mbappé : « Kylian est en grande forme. Il est le…»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *