Salima Mukansanga - Onze d'Afrik - L'actualité du football

Mondial 2022 – l’historique Mukansanga prend la parole : « les femmes méritent d’arbitrer comme les hommes »

blankPublié par

À l’instar du Sénégal, l’année 2022 est déjà historique pour Salima Mukansanga. Après avoir été le première femme à arbitrer un match de Coupe d’Afrique des Nations (le 18 janvier derniers lors de Zimbabwe-Guinée), la femme de 33 ans a été choisi par la FIFA pour officier lors de la Coupe du monde au Qatar (du 20 nombre au 18 décembre). Elle fait partie des six arbitres africains sélectionnées. Une première dans l’histoire.

« En tant que femme, c’est une opportunité pour nous tous de travailler ensemble et de continuer à nous améliorer. C’est un pas de plus. Si les hommes peuvent le faire, les femmes aussi, car elles le méritent, et c’est ce que tout le monde doit comprendre. Les femmes méritent d’arbitrer comme les hommes. C’est un honneur et un privilège, car cela ne s’est jamais produit auparavant. Ça veut dire que tu vas être la première et que tu vas ouvrir la porte à d’autres femmes, surtout en Afrique », a lâché Mukansanga.

→ A LIRE AUSSI : Mondial 2022 : « C’est strictement interdit », une demande de la famille royale du Qatar fait polémique

→ A LIRE AUSSI : C’est plus grave que prévue, la durée d’indisponibilité de Sadio Mané est connue

→ A LIRE AUSSI : Mondial-Amical : L’incroyable lob du milieu de terrain de Ziyech contre la Géorgie (Vidéo)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *