Mame Biram Diouf Senegal - Onze d'Afrik - L'actualité du football

Mame Biram Diouf, Egypte – Sénégal : «Les Lions doivent accepter de souffrir les 15 premières minutes»

blankPublié par
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football

A l’instar de son compatriote Boulaye Dia, l’ancien international sénégalais Mame Biram Diouf s’est également entretenu à nos confrères de l’Agence de Presse Sénégalaise en marge du déplacement de l’Equipe national du Sénégal à l’Egypte.

Ce vendredi 25 mars, le Sénégal retrouve l’Egypte au Caire pour le match aller des barrages de Coupe du monde 2022 moins de deux mois après l’avoir battu lors de son sacre au Cameroun. L’ancien attaquant des Lions de la Téranga Mame Biram Diouf exhorte les Champions d’Afrique en titre à la prudence et à la préparation psychologique à d’éventuelles manouvres de déstabilisations.

«Ils (l’Égypte NDLR…) vont tenter de déstabiliser les joueurs comme ils ont tenté de le faire, en lâchant même des chiens sur le terrain d’entraînement à la veille de la rencontre», a déclaré l’ex-pensionnaire de Manchester United. «Nous avons accepté de faire le dos rond, encaisser leurs quolibets et leurs chahuts et nous avons fait le job sur la pelouse le jour J. C’est ce que j’attends des joueurs»

«J’imagine que les éliminatoires de la Coupe du monde seront encore plus difficiles et ils vont essayer de tenter d’user de tous les moyens pour passer. Ce sera, 15 premières minutes denses, où ils vont attaquer pour tenter de marquer. L’équipe nationale doit être compacte, faire le dos rond et accepter peut-être de subir et préparer ses contres. Aux joueurs et au staff technique d’être vigilants», a conclu Mame Biram Diouf.

 

cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.