gassama mahrez capitaine conteste - Onze d'Afrik - L'actualité du football

L’incroyable révélation d’un ancien arbitre international sur l’affaire Algérie-Cameroun

blankPublié par
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football

Le feuilleton du match des barrages Algérie-Cameroun n’a pas encore dit son dernier mot. Après la récente sortie médiatique du Président de la Fédération Charaf-Eddine Amara, c’est au tour de l’ancien arbitre international algérien, Mounir Bitam, de lâcher une véritable bombe en confirmant que la possibilité de faire rejouer le match est bel et bien réelle selon les lois FIFA !

«La violation manifeste de l’article 5 obligera la FIFA à faire rejouer le match», a publié Bitam sur son compte Facebook, assurant que « le match entre l’Algérie et le Cameroun a connu, selon mon analyse, une violation par l’équipe d’arbitrage de l’article 5 de la loi de l’arbitrage international en ignorant l’arbitre de revenir à la VAR à plusieurs reprises en faveur de l’équipe nationale algérienne, alors que le législateur international l’obligeait à s’y référer dans quatre cas précis et qu’il n’a absolument aucune autorité pour apprécier ou non son utilisation ».

Pour mieux appuyer ses propos, Mounir Bitam ajoute : « la preuve en est que le match de l’ES Sétif face à l’Espérance de Tunis s’est déroulé sans la VAR, avec le consentement des deux équipes, et non à la discrétion de l’arbitre. En conséquence, une violation de l’une des 17 lois régissant le jeu est appelée une erreur technique arbitrale, et dont le résultat est rejouer le match ».

effea - Onze d'Afrik - L'actualité du football

 

 

cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football
cfSDLCF - Onze d'Afrik - L'actualité du football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.