Icon 67727077 1 - Onze d'Afrik

Samuel Eto’o ne badine pas, il exclut 21 joueurs sur 30 : « Personne ne ternira notre image »

blankPublié par

En pleine préparation du tournoi UNIFFAC U17 qu’il organisera à domicile à partir du 7 janvier et qui sera qualificatif pour la CAN 2023 des moins de 17 ans, le Cameroun ne badine pas avec la fraude sur l’âge. Sur les 30 joueurs convoqués par le sélectionneur Jean Pierre Fiala pour préparer le tournoi, 21 viennent ainsi d’être recalés après avoir échoué aux tests IRM, utilisés pour déceler les fraudeurs !

“La Fédération camerounaise de football informe l’opinion publique que dans le cadre des préparatifs du tournoi UNIFFAC Limbe 2023, qualificatif au prochain championnat d’Afrique des nations des U17, 21 joueurs sur les 30 actuellement en stage ont été recalés à l’issue des tests de l’IRM. Ils ont aussitôt été sortis du groupe. Des mesures ont immédiatement été prises pour leur remplacement numérique“, indique ce jeudi un communiqué de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

“Cette action est la résultante des instructions rigoureuses données par le Président de La FECAFOOT (Samuel Eto’o, ndlr) agissant sous mandat du COMEX, aux fins de mettre un terme aux tripatouillages sur les états civils qui ont, par le passé, terni l’image de l’instance faîtière du football camerounais. La FECAFOOT exhorte tous les acteurs, en particulier les éducateurs, à veiller au respect des âges par catégorie.”

En attendant, les premiers entraînements se déroulent en présence de seulement 9 éléments.

→ A LIRE AUSSI : Après le Mondial, Samuel Eto’o prend une décision pour l’avenir de Rigobert Song

→ A LIRE AUSSI : Lions Indomptables : Après Onana, un autre cadre envisagerait de prendre sa retraite internationale

→ A LIRE AUSSI : Une légende du Barça avoue : « Messi n’a pas été le meilleur joueur de la Coupe du monde 2022 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *