Breel Embolo Rigobert Song - Onze d'Afrik - L'actualité du football

Breel Embolo, le faux frère ? La réaction surprenante de Rigobert Song

Publié par

Le Cameroun s’est fait piéger par la Suisse sur le seul et unique but de Breel Embolo, né à Yaoundé. Le Faux frère, le surnommait plusieurs supporters des Lions Indomptables, bien que l’attaquant de l’AS Monaco a refusé de célébrer son but en guise de respect à pays natal.

Pas rancunier, Rigobert Song, a tenu à féliciter Breel Embolo pour son beau match. «Embolo, on se connaît, c’est mon petit frère, je suis leur aîné », a triomphalement déclaré le sélectionneur du Cameroun lors de la conférence de presse après la rencontre. « Ce n’est pas parce qu’on (le Cameroun) a perdu, qu’on ne va plus être des frères», a ajouté l’ancien international camerounais.

Né au Cameroun en 1997, Breel Embolo a, pour rappel, obtenu la nationalité suisse en décembre 2014 et quelques mois plus tard il obtenait sa première sélection avec le Nati. Les prémices de son idylle avec l’équipe nationale de la Suisse avec qui il compte déjà 60 sélections (12 buts).

→ A LIRE AUSSI : Après la défaite du Cameroun, Rigobert Song répond à Idrissou !

→ A LIRE AUSSI : Mondial 2022 : Un Cameroun décomplexé perd face à la Suisse avec beaucoup de regrets

→ A LIRE AUSSI : Breel Embolo punit le Cameroun, son pays natal, et s’abstient de célébrer son but !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *