Untitled Project 3 - Onze d'Afrik

Gattuso compare une star africaine de Marseille à Kaka et Rui Costa

Publié par

Le coach italien de Marseille était en conférence de presse ce jeudi, à deux jours avant le déplacement à Allianz Riviera pour affronter l’OGC Nice. Gattuso s’est enflammé pour un de ses joueurs devant les médias, le comparant à Kaka et Rui Costa.

Pour la 9e journée de la Ligue 1, l’Olympique Marseille va se déplacer sur la pelouse de Nice. Un match choc entre le deuxième et le sixieme au classement de la Ligue 1.

Marseille, qui s’est relancé lors de la 8e journée en s’imposant devant le Havre 3-0, est à quatre points des Aiglons, qui restent sur 4 victoires et 4 matchs nuls depuis le début de la saison. 

Présent en conférence de presse, Gattuso a été interrogé sur Amine Harit, qui a été à la hauteur face Brighton et Le Havre. Positioné comme meneur de jeu, le Marocain monte en puissance ces dernières semaines. L’ancien coach de Milan s’est montré très élogieux sur Amine Harit.

« Amine Harit doit être un joueur d’axe. Il peut jouer sur le côté et rentrer dans l’axe, mais sur un terrain, il peut tout faire. Ses contrôles et sa vision sont dignes des plus grands joueurs. S’il améliore sa condition physique, il a encore une grande marge de progression. Le bon Dieu lui a donné ces capacités. S’il améliore son accélération, sa force, ce sera un joueur incroyable. Il a une grande vision de jeu, une grosse qualité de dribble et de contrôle. Il a une première touche de balle incroyable, il trouve toujours la solution, même quand il est pressé», a lâché l’entraîneur italien, complètement sous le charme.

Gattuso a été invité par les journalistes à comparer Harit avec des joueurs qu’il a connus par le passé. Le technicien italien a cité deux légendes de l’AC Milan : 

« Je pourrais dire Kaka, mais lui avait une foulée différente, il dribblait un peu moins. Je pourrais aussi dire Rui Costa, qui dribblait un peu plus. Mais ce qui définit vraiment Harit, ce qui le rend unique, c’est cette première touche qui lui permet de tuer le jeu.»

Des comparaisons qui feront sans doute du bien à Haritqui  commence à retrouver son niveau d’antan. Le Marocain a été buteur avec sa sélection face le Liberia ce mardi, pour un match retard comptant pour la 6e journée des éliminatoires de la CAN 2023.

→ A LIRE AUSSI : Balotelli sur un Africain : « Vous allez m’insulter, mais techniquement il est meilleur que Neymar »

→ A LIRE AUSSI : Patrice Motsepe sur la CAN 2021, remportée par le Sénégal : « Des erreurs ont été commises … »

→ A LIRE AUSSI : Francesco Farioli (coach Nice) enfonce Youcef Atal : « En tant que sportifs, nous avons…»

'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *